09/12/2016. La soirée de soutien de la 18

COMMUNICATION MEDIA

Soirée de soutien, organisée par la 18, le 8 décembre 2016
Vente aux enchères de 20 photographies de Alain Hatat
pour la « Maraude Citoyenne Rémoise« .

Fond récolté : 5 700 euros. Merci à toutes et à tous !!

Discours du Responsable d’équipe pour inaugurer la soirée.

Mesdames messieurs, J’ai le plaisir de vous accueillir se soir, pour cette vente aux enchères au profit de la Maraude Citoyenne Rémoise. Cette association, que nous avons rencontrée l’année dernière et que nous avons eu la chance de suivre depuis, a vraiment marqué chacun des équipiers et c’est pourquoi nous avons voulu les aider ce soir. Dans les maraudes, nous avons pu assister à la grande motivation des bénévoles face à la détresse des sans abris qui trouvent dans ces moments de rassemblement un moyen de partager et de trouver un soutien moral. La maraude leur donne l’occasion de se détendre, le temps d’une soirée et subvenir à leurs besoins le reste de la semaine.

Alain Hatat a su retransmettre l’émotion des maraudes dans les photos qui vous sont présentées se soir.
Nous remercions Zahia Nouri, Monsieur Pihet et Madame et Monsieur Hatat qui nous on donné l’opportunité de les rejoindre dans ce magnifique projet et d’œuvrer pour les autres.
Nous vous remercions d’être présents ce soir et aidez-nous à les aider.
Bonne soirée

 

Extraits de la Soirée

ARTICLE DE L’UNION DU 08 DECEMBRE 2016

Chaque semaine depuis près de trois ans, les maraudes organisées le lundi soir devant la gare par l’association Maraude citoyenne rémoise bénéficient à des dizaines de personnes vivant dans la grande précarité. Depuis environ deux ans, Alain Hatat a pris pour habitude de fréquenter ces maraudes, appareil photo en bandoulière.

Ce soir, à l’établissement Saint-Joseph, vingt de ses photos seront mises en vente aux enchères après avoir été exposées, une heure durant. Mise à prix initiale : 100 euros. L’intégralité des recettes de la soirée sera ensuite reversée à la Maraude citoyenne. Précisons que la bonne marche de la vente aux enchères sera assurée à titre gracieux par un commissaire-priseur. « C’est super de pouvoir faire ça », s’enthousiasmait, hier, Zahia Nouri, créatrice de la Maraude.

Au cours de sa courte existence, cette association a déjà tissé un réseau de relations et de mécènes pour l’aider à épauler ceux qui en ont le plus besoin. Plusieurs initiatives relativement atypiques ont déjà été recensées : une coiffeuse retraitée venue offrir des coupes de cheveux aux SDF, un pizzaïolo rémois venu préparer soixante pizzas (expérience qui sera renouvelée tous les quinze jours au cours des prochains mois) ou encore, prochainement, un repas de Noël organisé le 16 décembre au restaurant Les Serments et offert à 55 hommes et femmes dans le besoin.

Ce soir, dans l’amphithéâtre de l’établissement Saint-Joseph (37, rue de Venise). 18 heures : visite de l’exposition. 19 heures : vente aux enchères. Entrée libre.